Découvrir l’approche de la banque éthique et ses avantages

Les banques éthiques représentent un très bon choix pour les personnes qui souhaitent que leur argent serve pour le financement de projets responsables et vertueux. En effet, les banques traditionnelles privilégient généralement les rendements et négligent l’impact de leur financement, que ce soit sur la vie sociale ou l’environnement. 

Banque éthique et banque traditionnelle : quelles différences ?

Les banques traditionnelles se tournent plutôt vers des activités spéculatives. Dans ce contexte, ils privilégient souvent le rendement au détriment de l’engagement. Par conséquent, ces établissements procèdent au financement de toutes sortes de projets, notamment ceux qui soutiennent la fabrication d’armement ou encore ceux qui favorisent l’utilisation des énergies fossiles. Évidemment, ces banques ne portent pas à la connaissance du public les financements qu’ils accordent et leurs fins.

A lire en complément : Guide complet des outils de barman : de l'essentiel au perfectionnement

Compte tenu des enjeux environnementaux et sociaux d’aujourd’hui, on assiste à une remise en question des investissements des établissements bancaires classiques. En effet, ces derniers jouent un rôle essentiel dans le domaine de l’économie et de l’environnement au niveau de leur investissement.

Cela dit, il existe une solution alternative qui est la banque écologique. Contrairement à la banque classique, celle-ci se préoccupe principalement de l’impact de ses investissements sur la société avant de penser à la rentabilité. Dans ce contexte, la banque éthique s’engage à financer essentiellement plusieurs projets spécifiques, à savoir :

A lire en complément : Comment bénéficier d’une formation d’aide la personne en ligne ?

  • Projets écologiques
  • Projets culturels
  • Projets solidaires, etc.

Par contre, la démarche de la banque éthique ne se limite pas à son engagement puisqu’elle adopte aussi une démarche totalement transparente. En effet, celle-ci communique toutes les informations liées aux prêts qu’elle accorde aux entreprises et organismes divers.

Les critères et les processus de sélection utilisés pour évaluer les pratiques éthiques des banques

Afin d’être considérée comme étant une banque éthique, une institution financière doit répondre à plusieurs critères, conformément aux exigences de la FEBEA. Tout d’abord, l’établissement doit se consacrer au financement des projets écologiques, sociaux et culturels. Dans ce contexte, les profits réalisés sont utilisés essentiellement dans le financement des activités de l’établissement afin d’avoir des impacts positifs sur la société en finançant des projets vertueux.

Parmi les projets concernés, il y a par exemple l’agriculture biologique, les énergies renouvelables, la transition énergétique, etc. Afin d’être considéré comme une banque éthique, l’établissement s’engage à garantir la transparence des financements. De cette manière, tous les épargnants connaissent la manière dont leur argent est utilisé. 

Par ailleurs, certains établissements publient chaque année un communiqué concernant les projets qu’ils ont financé à partir de l’argent des épargnants. Une banque éthique se doit également d’adopter le processus de managements collaboratif. Ce système consiste à faire participer les salariés, mais aussi les épargnants dans les activités de l’organisme.

Les services et produits proposés

Les banques éthiques proposent un large choix de produits financiers qui s’alignent avec leurs principes sociaux et environnementaux. Cela dit, les adhérentes peuvent souscrire principalement à des comptes d’épargne éthiques sur lequel ils peuvent déposer leur argent. Ce dernier servira alors à soutenir des projets responsables, tandis que les intérêts peuvent financer des projets à impact positif.

Parmi les produits proposés aux épargnants, il y a la carte bancaire éthique. Celle-ci est souvent relative à des programmes de récompenses en vue de soutenir les causes environnementales ou sociales. Pour aller encore plus loin, il existe aussi des microcrédits destinés au financement des projets locaux par exemple. Ce n’est pas tout, car la banque éthique propose aussi des prêts solidaires pour les projets environnementaux et sociaux. Les emprunteurs bénéficieront de conditions avantageuses.